1708 – Contrat d’apprentissage pour Louis Commeau


Voici un document datant du 28 août 1708 que j’ai acquis dernièrement. C’est un contrat d’apprentissage pour le métier de tonnelier (le même métier que Pierre Comeau) entre René Chaussée de Mazé et Louis Commeau, un marchand de Gohier en France.  Il y a une grande famille Commeau dans la région de Blaison-Gohier et il serait fort probable que Pierre Commeau provienne de cette famille.

1708contrat-LouisCommeau

Voici la transcription du document:

Nous soubsignes René Chausée demeurant paroisse de Marzé dunne part, et Louis Commeau marchand demeurant paroisse de Gohier daustre part, sommes convenus de ce qui suit, scavoir que moy Chausée me suis marchandé aud(it) Sieur Commeau a commencer à iourdhuy vingt huictiesme iour daoust iusqua la St Iean prochainne pour faire apprantisage du metier de tonnelier b.., et autre trafic que moy Conmeau promis, et moblige luy montrer led(it) metier à mon possible. Cette convantion faicte pour le prix, et sonme de sept vingt livres que moy Chausée promis payer aud(it) Sieur Conmeau scavoir la moitié de lad(ite) somme de sept vingt livres dans pasque prochain, et lautre moitie à la Toussaint suivante dapres la St Jean et en cas que mort intervienne tant de lun que de lautre ie ne sera tenu moy Chausée payer, aud(it) Conmeau qua proportion de temps que iauray esté ches luy, et moy Conmeau en cas de mort led(it) Chausee p.., le temps quil aura esté ches moy. Sauf se reserve led(it) Chausée quinze iours de temps pour ses vondanges que moy Conmeau luy ay accordé, et à la hcarge moy Conmeau de nourir led(it) Chausée cnme moy, et à ma table. Faict soubs nos sings en double en presence de Maitre Pierre Cambon grefier du grenier à St Remy, et Mestre Francois Chalon tonnelier ce vingt hui(ti)esme aoust mil sept cent huict rature neuf mots nuls.
L. Commeau
R. Chaussée
Cambon
Fr. Chaslon

Back to top