Anthony Coombs et son lien à la famille Comeau

Cette étude analyse l’ascendance d’Anthony Coombs, qui a vécu dans le Maine entre environ 1684 et 1730 et de son lien avec la famille Comeau de Port-Royal en Acadie.  Un lien entre lui et Antoine Comeau, fils de Pierre Comeau a été établi par l’entremise d’une généalogie documentée et principalement, via une étude ADN entre les descendants de Pierre Comeau et les descendants d’Anthony Coombs.  Ces deux méthodes ont permis d’établir qu’Anthony Coombs et Antoine Comeau étaient la même personne.

 

ANTOINE COMEAU

Né autour de 1661 à Port-Royal, Antoine Comeau était le cinquième fils de Pierre Comeau et Rose Bayon.  Pierre Comeau était un des premiers colons à s’établir en Acadie, était né autour de 1597, probablement en France.  Lui et Rose Bayon eurent 9 enfants, tels que documenté à travers les différents recensements acadiens entre 1671 et1 686.  Voici les détails de la famille Comeau en Acadie, durant cette période.

Recensement de 1671

Le recensement de 1671 fut le premier recensement effectué en Acadie.  Les Comeau étaient présents sous deux maisons à Port-Royal, l’aîné, Étienne, étant listé sous sa propre maison à ce moment:

Anthony Coombs et son lien à la famille Comeau

Acadian-Cajun Genealogy & History (cliquer pour agrandir)

Dans ce recensement, Antoine était listé sous la maison de Pierre, et il était âgé de 10 ans.

Recensement de 1678

Dans le recensement de 1678, la famille Comeau était maintenant dispersée sous plusieurs maisons en Acadie.  Pierre Comeau était dorénavant veuf, son fils Antoine état toujours listé vivant avec lui, à l’âge de 17 ans:

Pierre Comeau Veuf
Pierre 18 1660
Jean 14 1664
Anthoine 17 1661
Jeanne 16 1662
12 brebis 1 compas 4 bêtes à cornes 14 acres

Recensement de 1686

Au prochain recensement acadien, Antoine était toujours listé vivant avec son père, à l’âge de 24 ans:

Anthony Coombs et son lien à la famille Comeau

Recensement acadien 1686 – Mention d’Antoine Comeau (cliquer pour agrandir) – – Centre des archives d’outre-mer (France) , COL G1 466/35p.

Ceci est la dernière mention documentée d’Antoine en Acadie.

 

ANTHONY COOMBS

La première mention d’Anthony Coombs avait lieu à Wells, au Maine, en 1684.  Il était l’apprenti forgeron d’un certain Lewis Allen.  Lewis Allen était en fait Louis Allain (c.1654-1737) un homme transitant entre l’Acadie et la Nouvelle-Angleterre.  Allain épousa Marguerite Bourg autour de 1690 et décéda à Port-Royal en 1737.  Voici l’extrait de la mention d’Anthony Coombs dans le livre Genealogical Dictionary of Maine and New Hampshire, Noyes, Libby & Davis, page 161:

Anthony Coombs et son lien à la famille Comeau

Mention de Anthony Coombs dans le Genealogical Dictionary of Maine and New Hampshire (cliquer pour agrandir)

Lorsque Louis Allain retourna à Port-Royal, il laissa la charge de sa terre située à Wells à Anthony.  L’extrait documenta aussi le mariage subséquent entre Anthony et Dorcas Wooden, fille de John Wooden et Mary Johnson, toujours à Wells, dans le Maine, le 5 septembre 1688.  Une autre source mentionnant ce mariage était disponible dans le Old York country records:

Anthony Coombs et son lien à la famille Comeau

Mariage entre Anthony Coombs et Dorcas Wooden (Cliquer pour agrandir)

Anthony s’installa à Rochester, dans le Massachusetts en 1704, obtenant une terre en échange de ses services en tant que forgeron, tel que documenté dans le livre Mattapoisett and Old Rochester, MA, à la page 41:

Anthony Coombs et son lien à la famille Comeau

Mention de Anthony Coombs, recevant une terre en 1704 (cliquer pour agrandir)

Anthony Coombs et Dorcas Wooden eurent onze enfants, surtout au Massachusetts, tel qu’observé dans plusieurs documents civils de l’époque:

Mary (1689),
Peter (1691),
Tabitha (1693),
Anthony (c.1694),
John (1699),
Hannah (1700),
Roseanna (1702),
Ithamer (1704),
Joshua (1706),
Frances (1708) et
Jane (1710)

La dernière mention du couple remontait à 1722 et ils sont présumés décédés avant 1730.

 

ANTOINE COMEAU versus ANTHONY COOMBS

D’un point de vue généalogique, certaines observations sur les deux personnes:

  1. Anthony Coombs (ou Comes tel qu’écrit dans certaines sources) pouvait facilement être interprété comme une forme anglaise d’Antoine Comeau.
  2. De par sa proximité avec Louis Allain, acadien connu qui vivait à Port-Royal, nous pouvions assumer qu’Allain engagea Antoine à Port-Royal autour de 1684 pour l’assister en Nouvelle-Angleterre.
  3. Les prénoms des enfants d’Anthony pouvaient être associés aux prénoms des Comeau de la première génération, tradition connue de l’époque.  Mary à Marie, Peter à Pierre, Ithamer à Etienne?, John à Jean, Hannah à Anne, Frances à
    Françoise, Jane à Jeanne
  4. Il était mentionné qu’Anthony était d’origine française et qu’il était destiné pour l’église.  Anthony refusant cette vie, aurait fui vers la Nouvelle-Angleterre.  Une de ces mentions provenait du livre de William Carey Coombs The story of Anthony Coombs and his descendants.

 

ÉTUDE ADN

Dans le but d’approfondir cette hypothèse, une étude ADN a été mise sur place entre des descendants de Pierre Comeau et des descendants d’Anthony Coombs.  Deux études eurent lieu:

      1. Une étude Y-ADN analysant le lien entre les hommes d’un ancêtre commun.  Les tests ont été effectués auprès de AncestryDNA et de Family Tree DNA.
      2. Une étude de l’haplogroupe et du sousclade entre un Comeau et un Coombs, effectué auprès du Geno2 project at National Geographic.

Étude Y-ADN

À ce jour, neuf individus ont participé à l’étude. Quatre descendants de Pierre Comeau et cinq descendants d’Anthony Coombs.  Sept tests ont été effectués auprès de AncestryDNA et deux auprès de Family Tree DNA.  Voici les résultats:

Anthony Coombs et son lien à la famille Comeau

Analyse Y-ADN (cliquer pour agrandir)

Les résultats démontraient un lien direct entre les deux familles.  Nous constations en plus que le test d’un Comeau avait une signature Y-ADN sur 37 marqueurs identique à un Coombs.  Les autres comparaisons démontraient des mutations d’un seul marqueur à un seul degré au plus.

Le projet Comeau chez Family Tree DNA est accessible ici.

L’étude de l’haplgroupe et du sousclade

Pour approfondir l’analyse par ADN, un descendant d’Anthony Coombs et un descendant de Pierre Comeau participèrent au Geno2 project at National Geographic pour déterminer leur branche paternelle.  Les deux tests ont donné une branche paternelle identique, soit
R-CTS11567.

Anthony Coombs et son lien à la famille Comeau

Test Geno2 pour Comeau (cliquer pour agrandir)

Anthony Coombs et son lien à la famille Comeau

Test Geno2 pour Coombs (cliquer pour agrandir)

 

CONCLUSION

À la lumière de ces résultats génétiques et des extrapolations logiques concernant Anthony Coombs, il est permis d’assumer qu’Anthony Coombs était en fait Antoine Comeau, fils de Pierre Comeau et Rose Bayon, né autour de 1661 à Port-Royal.

 

RÉFÉRENCES

ACADIAN-CAJUN Genealogy & History
Recensements d’Acadie
Combs-Coombs &c., a Nonprofit Historical/Genealogical Research Group
The story of Anthony Coombs and his descendants (1913) de William Carey Coombs
The New England historical and genealogical register (1874) de New England Historic Genealogical Society
Genealogical dictionary of Maine and New Hampshire de Noyes, Sybil; Libby, Charles T. (Charles Thornton), 1861-1948; Davis, Walter Goodwin, 1885-1966
Mattapoisett and Old Rochester, Massachusetts : being a history of these towns and also in part of Marion and a portion of Wareham (1907) de Leonard, Mary Hall
Family Tree DNA – Comeau project
Ancestry – Comeau family group

Back to top