Origine du nom

Les noms de famille ont vus le jour pendant le moyen âge.  Au début, ils étaient surtout attribués aux royaux et ensuite aux nobles.  Vers le 13e siècle, la prolifération de gens aux mêmes prénoms emmena une recrudescence des patronymes.

Le patronyme Comeau est considéré comme un nom topographique ou nom de voisinage.  Ces noms sont souvent attribués selon une particularité régionale de la provenance de l’individu.  Ainsi, le patronyme Comeau aurait été attribué à une personne qui vivait dans une combe soit une vallée.

Selon le Recueil des actes des comtes de Pontieu (1026-1279), Paris : Imprimerie nationale, 1930 de Clovis Félix Brünel (1884-1971), une première apparition du patronyme survient le 5 novembre 1101.  Un différent présidé par Robert de Bellême, oppose l’abbé Arnoul de Saint-Martin de Troarn et le chevalier Robert Samson. L’origine du différent entre les deux hommes est la terre de Commeaux.  Un deuxième document énonce le patronyme en 1276, réaffirmant la possession de Commeaux appartenant à l’abbaye de Troarn.  Commeaux était écrit en latin sous la forme Comels.

Donc l’origine du patronyme aurait eu lieu à cet endroit.  Une commune porte encore le nom, dans la région de Basse-Normandie, en France:

Wikipédia – Commeaux

Nom de famille

La première fois que nous rencontrons un individu portant le nom de famille est en 1348, dans une seconde commune, Poully-en-Auxois, dans la région de Bourgogne en France:

Wikipédia – Pouilly-en-Auxois

Il est écrit sur une pierre tombale:

« CY GIST HERBERT QUOMIAUL QUI TREPASSA LAN M.CCC.XL ET VIII » ou

« Ci gît Herbert Comaul qui trépassa en l’an 1348″

Il est dit que ce Herbert Comaul serait l’ancêtre de Guyot de Comaul ou Guy de Commeau (c. 1495), l’ancêtre de la généalogie des De Comeau de cette région, comprenant nombreux seigneurs, nobles, militaires.

Voici quelques occurences du patronyme sous diverses formes en France, dans la région de l’Auxois:

  • Comau – Saffres 1715
  • Combau – Thoisy-le-Désert 1683
  • Combault – Bellenot-sous-Pouilly 1633-1788, Poulluix-en-Auxois 1673-1719
  • De la Combe: La Roche-Vanneau 1461-1687, Poully-en-Auxois 1402
  • La Combe: Essey 1674
  • Combeau: Thoisy-le-Désert 1760
  • De la Come: Monbard 1341
  • Comeal: Arnay-le-Duc 1398, Poulliy-en-Auxois 1393
  • Comeau: Créancey 1688-1730, Pouilly-en-Auxois 1531, Arnay-le-Duc 1681-1780, Bellenot-sous-Pouilly 1633, Commarin 1633, Voudenay 1737
  • Comeaul: Grignon 1374, Noidan 1442-1470, Poully-en-Auxois 1389-1551, Sainte-Sabine 1397, Clamerey 1543
  • Comeaux: Saint-Pierre-en-Vaux 1687
  • Commau: Arnay-de-Duc 1750
  • Commaux: Jouey 1797
  • De la Comme: Mont-Saint-Jean 1460, Montbard 1352-1359
  • Commeau: Arnay-le-Duc 1701-1790, Maconge 1755, Chazilly-le-Haut 1790
  • Comote: Pouilly-en-Auxois 1367, Flavigny-sur-Ozerain 1397
  • Conmaux: Créancey 1716
  • Cosmeau: Saint-Pierer-en-Vaux 1686
  • Lacombe: Clomot: 1624, Culêtre 1682, Arnay-le-Duc 1752
  • Lacomme: saint-Pierer-en-Vaux 1718, Voudenay 1714, Viévy 1714, Maligny 1728

Une autre lignée d’importance en France, est celle des Cosmeau de la région de Charmoy:

Wikipédia – Charmoy

Nous rencontrons des Cosmeau aussitôt qu’en 1475.  Surtout des laboureurs et des cultivateurs.

L’ancêtre des Comeau d’Amérique

Pierre Commeau, qui selon les recensements acadiens, serait né vers 1597 en France.
Il serait arrivé en Acadie soit en 1632 avec Razilly, soit avant 1650, date de naissance d’Étienne, son premier fils.  Il était tonnelier de métier, soit artisan confectionnant des barils pour entreposer liquides ou viandes et poissons.  Il s’établit à Port-Royal en Acadie.

Il était marié à Rose Bayol, mère de ses enfants, lors du recensement de 1671.

La dernière mention de Pierre est lors du recensement de 1686.  Il est considéré comme décédé en 1690.

Rose Bayon serait née vers 1631 et est déclarée décédée lors du recensement de 1678.

Back to top